Enculer une thaïlandaise

Une fois par semaine, je me rends à des cours de dance classique, ça ma détend et ça me permet de rencontrer du monde, j’aime bien ça. Comme d’habitude, j’ai toujours un peu de retard, je me dépêche de me changer une fois sur place et rejoins les élèves illico-presto. En entrant dans la salle de dance, tout le monde est déjà là et à ma grande stupéfaction, je vois une nouvelle jeune fille magnifique, typée asiatique avec de longs cheveux noirs attachés en arrière et un corps de rêve.

Elle était devant moi tout le long du cours, chaque pas de dance qu’elle faisait me dévoilait ses courbes de reine et j’ai souvent croisé son regard. Une fois le cours terminé, je l’accoste et l’invite à boire un verre dans un bar qui se trouve juste en bas, elle accepte et me suis. Elle s’appelle Coralie, elle est d’origine thaïlandaise, elle est grande et a une énorme paire de seins. Après avoir fait plus ample connaissance en buvant un verre, elle me propose de passer chez elle, sa maison et à deux pas.

Une fois sur place, cette jolie thaïe m’invite à m’assoir sur son divan et me propose un verre en attendant qu’elle se douche et se change. Je bois tranquillement et attends sagement son retour. Quelques minutes plus tard, elle sort de sa salle de bain et s’assoit près de moi, elle ne porte qu’une petite serviette discrète et croise ses longues jambes de déesse sous mes yeux, à croire qu’elle fait tout pour me rendre fou. Je lui dis qu’elle est très belle et qu’elle me fait beaucoup d’effet, elle me sourit et m’embrasse tendrement sur la bouche. Je n’en reviens pas, mon charme a encore frappé. Coralie me rend complètement dingue, « je veux ton sexe » me dit-elle en se penchant sur le bas de mon ventre, « donne moi ta queue », je l’aide alors à défaire les boutons de mon jean pour ensuite sortir mon bel oiseau de son nid, encore plus ou moins au repos. C’est alors qu’elle s’empresse de l’avaler sans attendre et me le suce telle une véritable pute de luxe. La chaleur de sa bouche me réveille le sexe en quelques secondes chrono, je bande maintenant comme un porc, elle a d’ailleurs du mal à me pomper jusqu’au fond tellement ma queue est énorme !!!

Coralie se lève soudainement, elle enlève sa serviette pour me dévoiler son corps de princesse, ses énormes seins sont bien fermes et son petit cul aussi, elle s’appuie contre le bar qui sépare le salon de sa cuisine, je retire alors mon tee-shirt et le rejoins sans perdre de temps. « Je veux que tu m’encule » me réclame-t-elle en s’enfonçant deux doigts dans l’anus, « viens m’enculer ». Avant de pénétrer son petit cul, je lui enfile deux doigts dans la chatte, histoire de la faire couiner un peu, alors qu’elle se prépare bien le trou du cul. « Encules moi maintenant » me dit-elle impatiente de prendre ma grosse bite dans son petit cul, « encules moi bien ». Sans attendre, j’approche mon chibre de ses deux fesses, elle retire alors ses doigts et me laisse lui prendre le trou du cul comme une chienne. Cette jolie petite thaïe a bien préparé son anus, il est bien dilaté et ma queue s’enfonce bien au fond. Je la prends par les épaules et lui défonce le cul comme un vrai petit salop que je suis, elle laisse tomber sa tête en arrière et ses longs cheveux fins maintenant détachés lui tombent sur ses fesses et lui recouvre quasiment tout le dos.

Cette petite pétasse aime jouer avec moi, elle me repousse et me demande de m’assoir sur le canapé, j’obéis sans réfléchir. Elle s’assoit ensuite doucement sur ma grosse bite en érection en me tournant le dos et s’appuie contre mon torse, je peux maintenant lui masser les seins, alors que mon sexe s’enfonce bien dans son anus étroit. « Aaaaah oui, j’adore ça » s’exclame-t-elle en tapant ses fesses contre le bas de mon ventre, « oui, aaaaah oui, je sens bien ta queue dans mon petit cul ». Cette jolie thaïlandaise s’éclate bien, elle me retire le dard de son petit orifice et joue à me sucer un peu et se renfonce à nouveau mon chibre dans l’anus, puis elle répète plusieurs fois l’opération, tout ça en poussant des cris de plus en plus fort.

A force de jouer à saute mouton sur mon sexe en érection, elle finit par en perdre la tête, ses hurlements de plaisir raisonnent dans sa maison, et je plains ses voisins si elle en a. Une fois bien excitée, elle se relève une fois de plus et se met à quatre pattes sur le divan et me réclame de plus belle. « Encule moi encore » dit-elle la bouche grande ouverte en bavant sur son canapé, « fais moi jouir ». Je lui enfonce alors mon sexe bien au fond de son petit trou du cul dilaté et lui donne, sans attendre, des grands coups de bite. Cette jolie petite thaïe se passe la main sur la chatte et se caresse le clitoris en gémissant de plus belle pendant que je l’encule. Son cul est une vraie merveille, je m’éclate comme un petit salop. « Aaaaaah oui » crie-t-elle en creusant le dos, « oui, je viens, oui », la monté de son orgasme m’encourage à éjaculer dans son petit trou du cul de petite salope et je sens ma semence monter lentement. Une fois arrivé au bout du chemin, mon sperme s’écoule en abondance dans son anus et lui remplit rapidement son petit cul. « Aaaaah oui » me dit-elle alors que j’éjacule en elle, « je te sens bien, oui ».

Il n’y a rien de tel qu’une bonne sodomie pour terminer la journée en beauté !!! Une fois bel et bien vidé, je retire ma queue de son anus et lui donne une bonne claque sur la fesse en la traitant de petite salope, elle sourit et m’invite à passer chez elle quand je veux….