Le summum du vice

Un vendredi soir, au mois de juillet je ressentais une très forte envie de sexe. Je décide par conséquent de me rendre dans un quartier chaud de ma ville avec 1500 € dans mon porte-monnaie en ayant la ferme intention de passer une nuit de dévergondage extrême avec une pute bien roulée.

J’arrive dans le quartier chaud et j’observe les putes. Toutes ont des tenues ultra-sexy, ce qui commence déjà à me faire bander. Je repère une très jolie fille brune vêtue d’un corsage bien transparent sous lequel on voit un mini soutif qui cache à peine les aréoles de ses seins. Elle porte aussi une minijupe qui fait ressortir un cul fort bien rebondi. Elle me dit « Bonsoir chéri. Veux-tu que je te montre des photos de moi toute nue ? » Je lui réponds « Bien volontiers ! » Lire la suite