Niquer une beurette dans tous les sens !

Il est trois heure de l’aprés midi, il fait une chaleur étouffante, je décide d’aller boire un verre dans un bar. C’est une terrasse de café qui m’inspire, je m’installe à une table et commande un thé glacé. A ce moment là, j’apperçois une trés jolie beurette assise juste en face de moi.

Elle me voit la regarder et me sourit, je souris à mon tour et lui fait un geste de la main, elle répond et me sourit à nouveau, puis elle me fait un signe de la tête qui m’invite à m’assoir à sa table. Je me lêve sans ésiter et la rejoins. Elle s’appelle Alexandra, elle est grande et à de trés beaux seins bien fermes, ses cheveux noirs lui tombent sur les épaules, elle porte une robe trés légère et n’a apparemment pas de soutif. Sous la table se croisent ses longues jambes de jolie beurette, sa peau est bien bronzée et ses yeux me fixent sans bouger.

Voilà la Beurette que je vais baiser

Soudainement, je sens ses pieds me caresser la jambe, cela me surprend d’abord puis me détend ensuite, elle me fixe en ouvrant doucement sa bouche, « j’ai envie que tu me baise dans tous les sens » me dit-elle spontanément en se levant, « rejoins moi aux toilettes dans deux minutes », elle se lêve et se dirige vers l’intèrieur du bar. Je ne la quitte pas des yeux, elle est vraiment trop bonne, une vraie salope. Une fois les deux minutes écoulées, je la rejoins à mon tour… Alexandra m’ouvre la porte et la referme à clé derrière moi puis se met direct au travail, je n’en reviens pas ! « J’ai envie de te sucer la queue » me dit-elle directement. Elle se penche et me debraille sans attendre, la gârce, puis m’avale le dard d’une traite ! Sa bouche de jolie beurette me prend bien le chibre, elle me donne des coups de tête sur le bas du ventre tellement elle bouge comme une chienne en me suçant. Elle me masse bien les couilles avec ses mains et m’avale bien le chibre avec sa petite bouche. Je bande maintenant comme un taureau, mon sexe est énorme et se dresse dans son gosier, pourtant elle n’a pas de mal à me le dévorer sans rien laisser dépasser ! Je lui degraffe sa petite robe d’été, la laisse retomber au niveau de son ventre pour faire apparaître ses petits seins bien fermes, et lui donne quelques coups de reins dans sa petite bouche. Elle gémit la bouche pleine et me suce comme une vraie pute.

Ma Bite se voit déjà dans la chatte de cette beurette

Mon énorme sexe est entré en trance, il est temps pour lui de se mettre à l’abri, je tire alors cette belle beurette vers le haut afin qu’elle se relêve et la retourne rapidement, elle se penche en avant et m’offre sa croupe en laissant apparaître sa jolie petite chatte que je lêche sur le champ, ses gémissement se font entendre. Une fois le vagin bien humide, je me relêve, la pousse vers le bas afin qu’elle s’ouvre d’avantage et lui enfonce mon sexe bien au fond de sa petite chatte en soulevant sa robe. C’est alors qu’elle gémit de plus belle, « aaaaah oui, c’est ça » dit-elle, « aaaaah j’adore ça, oui ». Mon gros chibre lui défonce bien son petit minou, j’accélère le tempo et lui donne à présent des grands coups de queue, elle gueule comme une chienne et ses hurlements résonnent dans les chiottes !!! « Oui » me dit-elle, « baise moi comme une chienne ». Je lui tire alors les cheveux vers le haut, la plaque contre le mur et la prends maintenant sauvagement, comme une chienne. Ma petite beurette soumise pose ses mains contre le mur et relêve doucement la tête, sa bouche est grande ouverte, je lui masse bien les seins, ses tétons sont bien durs, c’est un régal !!!

Ma bite dans sa chatte sur le lavabo

Je me retire de son minou, la retourne et l’assois sur le lavabo fixé au mur, elle est maintenant assise face à moi, et se tient les jambes en l’air bien écartées, je lui soulêve la robe, lui mange une dernière fois le clito et me relêve afin de lui enfoncer ma grosse bite dans sa petite chatte. Alors que je la pénetre comme une vraie pute, elle gémit de plus belle et m’ordonne de lui défoncer le minou, « oui mon chéri, baise moi la chatte » me dit-elle, « baise moi bien ». Cette grande beurette m’excite grave, ses petits seins pointent vers moi, je manque de lui jouir dedans, mais je me retire à temps et me penche à nouveau vers sa chatte et lui lêche bien son clito tout en lui enfonçant deux doigt dans son petit trou du cul. Et je me relêve pour la pénetrer à nouveau, elle gueule comme une chienne et secoue la tête de gauche à droite.

Enculer la beurette?

« Aaaaaah oui, encule moi maintenant » m’ordonne t-elle, bien excitée, « encule moi bien ». J’obéï et lui enfonce tout doucement ma grosse queue dans son petit trou du cul bien humide. « Aaaaaah oui, ça fait mal, oui » crie t-elle, « défonce moi le cul ». Ses cris risquent d’alerter les serveurs, c’est alors que je lui enfonce mes deux doigts dans la bouche et lui dis de la fermer, mais sans pour autant ralentir la cadence, bien au contraire, je sens qu’elle n’en peux plus et qu’elle va jouir trés bientôt, c’est pourquoi j’accélère le tempo et lui donne d’énormes coups de bites dans son anus. Elle se tient toujours les jambes bien écartées, soumise à mes grands coups de chibre dans son petit cul.

Un petit changement s’impose, je me retire à nouveau, m’assois sur le cabinet et lui fait signe de venir, « viens assoir ton petit trou sur ma grosse bite » lui dis-je sans attendre, « viens et assis-toi », elle obéï, se positionne en me tournant le dos et s’assoit doucement sur mon sexe comme une belle petite salope. Elle entame alors des vas et viens de plus en plus rapides et ses cris résonnent à nouveau. Je lui caresse les seins alors qu’elle me chevauche comme une chienne. « T’es bonne » lui dis-je, « j’aime baiser ton petit cul ». Elle gémit et se penche en avant, « oui, aaaah oui, aaaaaah oui » crie t-elle, « aaaaah je jouis, aaaaah oui ». Son orgasme la transforme alors en une vraie petite salope lubrique. Ma sauce blanche arrive à grande vitesse, je sens que je vais bien la souiller de ma jus.

Ejaculation dans la beurette

Je la pousse en avant, me relêve et lui prend la tête avec mes mains, elle ouvre sa bouche et me suce à nouveau en me masturbant le sexe, mon sperme arrive et se decharge alors sur son visage et sur ses petits seins, elle ouvre grand la bouche et me suce encore, elle avale une partie de ma sauce en gémissant. Soumise et souillée, elle essuit rapidement le sperme deversé sur son corp avec du papier et remet sa robe en place. En sortant des toilettes, on s’apperçoit que tout le monde nous observe, je crois qu’on a pas c’est fait un peu remarqué. On a passé la nuit ensemble chez elle, je l’ai baisé comme un salop, et dans tous les sens…